A propos de moi

A 27ans,

J'étais danseuse contemporaine, puis professeure de danse à l'étranger.

Mais ça n'allait pas, je gagnais peu d'argent, je me sentais frustrée, et triste de l'intérieure.

J'ai fais un soin avec une thérapeute et le lendemain j'ai pleuré pendant 20 bonnes minutes, je n'étais pas triste du tout, c'est mon corps qui évacuait tout ce qu'il avait emmagasiné. La croyance : "il faut être fort dans la vie", m'avait bien aidé pendant l'enfance et j'avais donc cessé de pleurer pour sentir cette force. La thérapie m'en a libéré. 

J'ai commencé à méditer, et le son Om me faisait le même effet libérateur. Je n'étais pas triste, je m'allégeait le cœur de ses peines.

Puis je me suis formé avec des personnes qui m'ont appris autant par leur qualité d'être que par leur pratique. 

J'ai appris le Reiki avec une magnifique personne : Marine Lamy, à Quimper.

Puis je me suis formée à la bio-énergie avec Pierre Beyer et Anne Koch à Elven, un couple détonant.

Depuis enfant, j'ai toujours sentie que j'étais entouré, je sentais des choses et je me demandais si c'était pour tout le monde pareil. Quand j'ai compris que non, alors j'ai tout coupé, j'en ai conclu que tout ça était dans ma tête... Et la vie m'a fait y revenir, de plus belle ! Parce que oui, la vie est tellement belle quand on y perçoit sa magie !

Aujourd'hui, je continue de me former car c'est une passion exaltante, tout est un moyen pour moi de se connaître un peu plus, de cheminer vers une paix intérieure, d'élargir son regard sur le monde, sur ses mondes intérieures.

Dans ce cheminement, je mélange maintenant mes connaissances pour proposer un accompagnement à mon image : il évolue et se modifie à mesure que j'évolue et me transforme. 

Je propose de la numérologie, pour avoir des clefs sur son cheminement d'âme, de la guidance grâce à la cartomancie et le pendule, de la bioénergie et des massages, parce que l'un n'est pas plus important que l'autre, le subtil est tout aussi précieux que le physique.

Au plaisir de vous rencontrer :)

Petite métaphore sur la spiritualité :

"Un petit animal est dans un pré à manger de l'herbe. Il y a de délicieux fruits  perchés dans un arbre, mais il est trop petit pour les atteindre, alors il s'en accommode. 

Mais un jour l'animal tombe dans un trou, il est coincé, il ne peut plus manger. S'il veut avoir une chance de survivre, il va devoir grandir pour atteindre le niveau du sol et réussir à sortir. Il essaie, essaie, essaie encore, et il échoue, échoue, échoue encore, jusqu'à ce qu'il y arrive ! son cou s'est agrandi, ses pattes se sont allongées, il a appris a sauter : il sort enfin du trou.

A sa sortie, il dévore l'herbe, mais le plus fou, c'est que les délicieux fruits perchés dans l'arbre, sont maintenant atteignable."

La vie nous pousse à grandir, parce que c'est ce à quoi nous aspirons au fond de nous. Malheureusement pour nous, nous grandissons rarement dans la douceur, la fluidité, et les éclats de rire... Cela se fait souvent dans la difficulté, le doute, parfois la douleur.

Nous sortons toujours plus fort de ces expériences, et en même temps nous aspirons aujourd'hui à plus de fluidité, de douceur, de compassion, et aussi de bienveillance envers toutes ces parts en nous qui refusent parfois la réalité.

Nous sommes toutes ces parts : la généreuse et l’égoïste, la courageuse et la lâche, l'humble et la prétentieuse, la discrète et l'égocentrique.

Je vois l'être humain comme un rubik's cube, avec toutes ses facettes, certaines dont nous sommes fière, d'autres que nous cachons, certaines que nous refusons de voir.

Ce que nous percevons comme des défauts sont de précieux moyens de nous protéger. Ne nous fustigeons plus, et autorisons nous à observer toutes ces parts avec douceur et bienveillance, comme nous regarderions un enfants qui tombe après avoir essayé de se mettre debout.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Yuna Charbonneau

5, rue des myosotis, Montpellier

 06.73.44.62.14

yunabzh@gmail.com

Numéro SIRET : 853 142 289 00018