top of page
Rechercher

Mémoire karmique : "le monsieur aigri"

Les vies passées me passionnent, je trouve qu'elles apportent tellement de compréhension sur nos vies actuelles, et la libération de leurs mémoires font partie des plus puissantes à mon sens.


Voici un exemple de libération d'une mémoire que j'ai effectué cette semaine :


La personne vient pour un mal de dos, je me connecte pour en voir l'origine.

Je vois d'abord un gros morceau de bois sur son dos qui lui fixe le dos, l'oblige à rester droit mais qui rigidifie complètement le dos. Je vois que ce morceau de bois est là pour le maintenir droit, mais qu'il sert aussi à le protéger parce que des enfants lui tirent des flèches dessus, lui lancent des objets. Je sais que tout cela est symbolique bien sûr.


Je me connecte plus profondément à lui, et je vois un vieux monsieur, un peu bossus, aigri, qui ne fait que râler. Des enfants "l'embêtent", le cherchent, s'amusent en allant le titiller. Lui ne ris pas du tout. Il est grincheux.


Je demande pourquoi il est comme ça, je vois que cet homme, dans cette vie-là, a toujours travaillé même enfant, il n'a jamais eu l'occasion de jouer, ses parents l'on mis au travail dès qu'il était en âge de marcher.


Cet homme à donc passé sa vie à travailler et sa personnalité s'est "rabougri", il est devenu ce qu'il est devenu.


Il se trouve que cette personne, dans cette vie-ci, a toujours travaillé, et qu'elle culpabilise énormément lorsqu'elle ne travaille pas. D'ailleurs, un jour, son premier jour de chômage, son père lui demande : "quand est-ce que tu vas te mettre à travailler ? tu ne vas pas rester au chômage toute ta vie quand même ?"

Son père est en fait le miroir de ce qu'il était dans cette vie passé, où il se refusait une pause, pas le droit de jouer, de s'amuser, de prendre du bon temps, car c'est ainsi qu'on l'avait éduqué, et il n'était même pas pensable pour lui de faire autre chose de sa vie que de travailler.


Cette personne était en plein changement de travail, en période chômage, et cette mémoire karmique venait de se réveiller, avec la culpabilité qui disait :"enfin, tu n'a pas le droit de ne pas travailler, de prendre du bon temps !"



Le lendemain, le mal de dos était quasiment partie.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page